Foot: des champions du monde Français solides en Allemagne

Le Français Paul Pogba (à droite) barre la route à l’Allemand Joshua Kimmich.

AP- L’équipe de France de football a tenu le choc en Allemagne, pour son premier match depuis la victoire en Coupe du monde 2018. Les « Bleus » ont été solides face à des Allemands revanchards après un Mondial raté, ce 6 septembre à Munich, en Ligue des nations, la nouvelle compétition européenne.

Cinquante-trois jours après sa victoire en Coupe du monde 2018, l’équipe de France (EdF) de football a réussi son retour sur le terrain, ce 6 septembre à Munich. Les « Bleus », champions du monde, ont étrenné leur titre face à leurs prédécesseurs allemands, sacrés en 2014, en décrochant le match nul 0-0, en Ligue des nations.

En première période, Allemands et Français n’ont pas forcément offert une bonne publicité à cette toute nouvelle compétition européenne, au fonctionnement obscur. Le début de rencontre est en effet assez tactique, avec un premier tir cadré à le 18e minute seulement, sur une tentative de l’attaquant Timo Werner.

Mappé, Giroud et Griezmann poussent, en vain

Privé de ballon durant la première demi-heure de jeu, le trio d’attaque français composé de Kylian Mbappé, Olivier Giroud et Antoine Griezmann se venge, par la suite. Manuel Neuer, le gardien de but adverse, doit ainsi s’interposer suite à un coup de tête de Giroud (36e), un coup franc de Kylian Mbappé (43e) et des frappes sèches de Griezmann (49e et 64e).

La sélection allemande peine, de son côté, à retrouver la force collective qui lui a permis de briller depuis le début des années 2010. Mais l’état d’esprit de Neuer et de ses partenaires, très critiqués après le Mondial en Russie, est irréprochable.

Les débuts réussis d’Alphonse Areola

Malgré la pluie battante, la « Mannschaft » parvient à gêner une équipe de France désormais recroquevillée en défense. Cela offre l’occasion de briller au gardien de but Alphonse Areola, titulaire pour la première fois de sa carrière en EdF, suite aux forfaits d’Hugo Lloris et de Steve Mandanda.

A la 64e minute, le portier dévie une frappe instantanée de l’ailier Marco Reus avant d’intervenir sur une reprise de demi-volée du défenseur Mats Hummels (72e), un centre-tir de l’attaquant Thomas Müller (74e) et un coup de tête du défenseur Matthias Ginter (75e).

Alphonse Areola gardera sans doute encore la cage des champions du monde, ce dimanche 9 septembre à Saint-Denis, face aux Pays-Bas. Une deuxième journée de la Ligue des nations et surtout un retour des « Bleus » au Stade de France, très attendu par leurs supporters.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *