La fédération sénégalaise d’athlétisme lance le concept « Beach athlète »

Le Président de la ligue de Dakar, Bara Thiam

Dakar, AP- La fédération sénégalaise d’athlétisme innove dans sa stratégie de promouvoir son cœur de métier, l’athlétisme. Ainsi, elle vient de lancer pour la première fois, le concept « Beach athlète ». L’objectif est de détecter de nouveaux talents sur les plages du pays. Car, le projet sera transporté dans les zones ne disposant pas de plage. Dans ces localités, la Fédération a prévu d’exploiter les terrains sablonneux. Selon le  président de la ligue de Dakar, Bara Thiam, le beach athlète est un concept de sensibilisation, de détection de jeunes talents au niveau des plages de toutes localités du Sénégal.

« Ce projet rentre dans le cadre des activités de la ligue de Dakar. Le concept est de la fédération sénégalaise d’athlétisme. Il s’agit précisément d’une idée du président de la fédération sénégalaise d’athlétisme, Sarah Wally. Ce dernier, a instruit la mise en œuvre du projet. C’est pourquoi, nous avons démarré aujourd’hui, nos activités à la plage de Cambèrene », a expliqué le patron de la ligue de la capitale. Qui souligne qu’au Sénégal, les jeunes fréquentent les plages en période estivale. Avant de préciser que la saison se termine très rapidement et que la fédération ne dispose que 3 à 4 mois de trêve.

« Aujourd’hui, nous avons mis ce projet en place pour permettre aux jeunes d’aller vers des performances. Il y a énormément de potentiels athlètes. Sûrement, c’est le meilleur moment de les sensibiliser sur les différentes disciplines de l’athlétisme. L’idéal est de les permettre de connaître et de découvrir davantage l’athlétisme qui est un sport passionnant », a-t-il relevé. En outre,  il indique que le projet va durer un (1) mois.

Les jeunes athlètes

« Samedi prochain, on sera à la plage de Malibou et le samedi suivant, à la plage Bceao de Yoff. Ainsi de suite, jusqu’ à la fin du mois du mois de septembre. Nous voulons juste, capter le maximum de jeunes. Ceux qui sont dans cette plage-là, ne seront peut-être pas ailleurs », fait-il remarquer. Avec cette innovation, la fédération espère donner la chance à tous les jeunes et dénicher un effectif considérable de potentiels compétiteurs. «  L’athlétisme se pratique durant toute l’année dans l’enceinte des stades. Aujourd’hui, nous sommes loin de ces stades pour donner la chance aux jeunes. Mais aussi, réveiller le talent caché en eux », relève-t-il.
AP

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *