Grève à Ryanair: «On est des esclaves avec des cravates»

Grève prévue à Ryanair: plus de 150 vols seront annulés en Belgique.

AP- Les personnels de cabine de la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair sont appelés à la grève le 28 septembre prochain dans cinq pays européens, selon un mot d’ordre lancé jeudi par un collectif syndical.

« Ce sera la plus grande grève de l’histoire chez Ryanair », préviennent d’ores et déjà les syndicats. Plus de 150 vols seront annulés en Belgique. Une partie du personnel de cabine sera aussi en grève en Espagne, au Portugal, en Italie et aux Pays-Bas. Ces salariés demandent de meilleures conditions de travail et l’application des lois nationales.

Sarkis Simonjan, steward chez Ryanair, ne décolère toujours pas : « Regardez mon salaire, il est à 813,87 puisqu’ils déduisent 300 euros la formation, ils déduisent 164 euros de taxes de je ne sais pas où, et 245 de taxes irlandaises. D’où ça sort alors que je vis en Belgique, je travaille en Belgique. Pourquoi je devrais payer des taxes irlandaises. On est des esclaves avec des cravates. »

Et ces syndicalistes comptent bien ne pas en rester là. S’il n’y a pas d’avancées lors de la réunion des actionnaires le 20 septembre prochain, ils menacent de se mettre en grève une fois par mois.

En attendant, ils comptent sur le soutien de la Commission européenne où ils ont été reçus cet après-midi. « Ce que l’on demande à l’Europe, c’est de mettre la pression et vous avez des sociétés qui sont pénalisées financièrement parfois à auteur d’un milliard d’euros, explique Yves Lambot, représentant syndical belge. Nous demandons qu’il y ait des pénalités qui soient infligées à Ryanair. »

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *