Italie: la reconstruction du pont de Gênes en proie aux querelles politiques

Le pont Morandi de Gênes, le 15 août 2018.

AP- A Gênes, en Italie, il y a un mois jour pour jour, à 11h36 du matin, le pont Morandi s’écroulait. 43 personnes ont trouvé la mort, plus de 250 familles ont perdu leurs maisons, et c’est une ville coupée en deux par la perte de cette artère stratégique, qui va se recueillir aujourd’hui. Un mois après, le conseil des ministres vient d’approuver (jeudi soir) un décret d’urgence pour accélérer la reconstruction d’un nouveau pont.

Un décret enfin mais un décret a minima. Le texte comprend, certes, des mesures d’aides fiscales et financières aux entreprises et aux habitants affectés par la catastrophe, mais le gouvernement botte en touche sur l’avancée concrète du chantier.

Les tiraillements au sein de la coalition au pouvoir sont tels que le gouvernement n’a pas réussi à s’entendre sur le nom du prochain commissaire en charge de superviser la reconstruction du pont, et on ne sait pas non plus qui va s’occuper des travaux.

D’un côté, les 5 Etoiles, Toninelli et Di Maio, respectivement ministre des Transports et de l’Intérieur refusent catégoriquement que l’entreprise concessionnaire Autostrade per l’Italia intervienne sur le chantier. De l’autre, les membres de la Ligue, dont le ministre de l’intérieur Matteo Salvini, estiment au contraire qu’elle doit au moins prendre à sa charge la stabilisation des parties restantes du pont et le déblaiement des gravats.

Aucun appel d’offres n’est prévu, le gouvernement a en tout cas promis aux Gênois un nouveau pont d’ici 2020, pour éviter l’effondrement de l’économie locale et portuaire.

Ce vendredi matin, à l’heure du drame, les habitants ont interrompu leurs activités pour une minute de silence, une messe et une commémoration officielle sont prévues dans l’après-midi à 17h30 sur une grande place du centre-ville (Piazza de Ferrari).

En attendant, le grand architecte Renzo Piano qui a dessiné entre autres le Centre Pompidou à Paris ou le Shard à Londres et qui est orginaire de Gênes a proposé gratuitement un projet :  un pont épuré en acier qui devra durer, a-t-il dit, « au moins 1000 ans. »

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *