Ouganda: l’opposant Bobi Wine annonce son retour pour ce jeudi

L’opposant et chanteur ougandais Bobi Wine.

AP- L’opposant ougandais Bobi Wine annonce son retour à Kampala pour demain, jeudi. Le chanteur et député était parti se faire soigner aux Etats-Unis début septembre après sa sortie de prison. Une détention durant laquelle il affirme avoir subi des tortures.

J’ai été traité de manière inhumaine. On m’a battu. On m’a attaché les deux mains et les deux pieds. J’ai subi des tortures pour avoir dit la vérité. L’Ouganda est une dictature. C’est une véritable dictature militaire, qui en apparence, semble fonctionner comme une démocratie. Mais en Ouganda, on ne respecte pas les droits de l’homme. Des personnes sont tuées. On brutalise femmes et enfants sans raison. Récemment, l’armée a massacré des centaines de personnes, principalement des femmes et des enfants. On ne peut pas parler de démocratie dans un pays qui ne respecte pas la liberté d’expression. Nous avons été attaqués par l’armée alors que nous étions au Parlement. Ils nous ont tabassés.

Bobi Wine, chanteur et député de l’opposition en Ouganda

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *