Gabon: le parti d’Ali Bongo en bonne position pour les élections

Le président gabonais Ali Bongo lors du congrès de son parti, le PDG, le 10 décembre 2017.

Libreville, AP- Au Gabon, quelque 680 194 électeurs sont attendus aux urnes ce samedi 6 octobre pour élire les 143 députés à l’Assemblée nationale, les conseillers municipaux et départementaux. Ces derniers éliront à leur tour, au suffrage universel indirect, les 52 sénateurs du pays ainsi que les maires et les présidents des assemblées départementales.

Le plus grand gagnant de ces élections semble devoir être le président Ali Bongo Ondimba. Sa réélection violemment contestée en 2016 l’avait assez affaibli. Aujourd’hui, tous les analystes politiques soutiennent que les deux scrutins lui permettront de légitimer son régime et de confirmer sa majorité au Parlement et dans les municipalités du pays.

D’abord dans son propre camp où il s’est débarrassé de plusieurs personnalités et prouve de plus en plus qu’il est le véritable détenteur du pouvoir. Ensuite, Ali Bongo tire profit des divisions de l’opposition. Le front commun formé contre lui en 2016 s’est écroulé. Jean Ping a appelé au boycott de ces élections. Son appel n’a pas été suivi par tous ses soutiens.

Les principaux partis de l’opposition participent aux scrutins, mais en rangs dispersés. Difficile dans ces conditions d’écraser le parti au pouvoir dont les candidats ont disposé de plus de moyens pour battre campagne. Les deux camps veulent avoir le maximum d’élus dès le premier tour, ce qui pourrait améliorer le taux de participation.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *