La caravane de migrants en route vers les Etats-Unis suscite la colère de Trump

Des milliers de Honduriens fuyant la misère et la violence des gangs dans leur pays traversaient mercredi 17 octobre 2018 le Guatemala, dans l’espoir d’atteindre les Etats-Unis.

AP- Des milliers de Honduriens qui fuient la misère et la violence des gangs marchent vers la frontière américaine.. Ils sont actuellement au Guatemala.. Trois semaines avant les élections de mi-mandat, le président américain en profite pour replacer la question de l’immigration au coeur de la campagne.

Les images de milliers de migrants en route pour les Etats-Unis diffusées par les télévisions américaines ont immédiatement déclenché la fureur de Donald Trump qui s’est exprimé dans une série de messages Twitter..

« Si le Honduras, le Guatemala et le Salvador permettent à leurs citoyens de traverser leurs frontières avec l’intention d’entrer illégalement dans notre pays, tous les financements qui leur sont versés seront stoppés », a commencé par avertir le président.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

We have today informed the countries of Honduras, Guatemala and El Salvador that if they allow their citizens, or others, to journey through their borders and up to the United States, with the intention of entering our country illegally, all payments made to them will STOP (END)!

Mais un peu plus tard, Donald Trump a abordé la question sous un angle plus politique : « Il est difficile de croire, en voyant ces milliers de personnes qui marchent vers les Etats Unis, que les démocrates refusent de voter des lois pour protéger notre pays ».

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Hard to believe that with thousands of people from South of the Border, walking unimpeded toward our country in the form of large Caravans, that the Democrats won’t approve legislation that will allow laws for the protection of our country. Great Midterm issue for Republicans!

Et il a ajouté : « Les horribles lois sur l’immigration sont un excellent sujet de campagne pour les républicains ».

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Republicans must make the horrendous, weak and outdated immigration laws, and the Border, a part of the Midterms!

Ces tweets masquent mal la réalité : bien que majoritaires au Congrès depuis deux ans, les républicains ont échoué à faire aboutir de nouvelles lois sur l’immigration, et les mesures sévères prises à la frontière par Donald Trump n’ont pas endigué le flot d’arrivées. Selon la police, plus de 16 600 familles ont été interpellées en septembre, un record, et un chiffre en augmentation de 50% par rapport à l’année précédente.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *