RDC: les vérités de Fridolin Ambongo, nouvel archevêque de Kinshasa

L’archevêque Fridolin Ambongo, de la Conférence épiscopale (Cenco), lors de la signature de l’accord, le 1er janvier 2017 à Kinshasa. REUTERS/Kenny Katombe

RDC, AP- Depuis le 1er novembre, la puissante Église catholique congolaise a une nouvelle figure de proue. C’est Fridolin Ambongo, 58 ans, qui succède à Laurent Monsengwo, 79 ans, à la tête de l’archidiocèse de Kinshasa. Que pense-t-il de la machine à voter que le pouvoir veut imposer le 23 décembre prochain ? Est-il aussi critique que son prédécesseur à l’égard du régime de Joseph Kabila ? En ligne du Vatican, le nouvel archevêque de Kinshasa répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *