Faux médicaments au Bénin: un député condamné à cinq ans de prison

Au Bénin, le député Mohamed Atao Hinnouho a été condamné à cinq ans de prison.

AP- Au Bénin, le député Mohamed Atao Hinnouho a été condamné à cinq ans de prison et trois milliards de francs CFA de dommages pour rébellion contre force de l’ordre dans l’exercice de ses fonctions et fraude douanière. La direction de la douane avait porté plainte contre lui pour l’entrée frauduleuse de 152 tonnes de médicaments. Des produits saisis dans ses entrepôts en décembre 2017 au début de l’affaire des faux médicaments.

Il y a eu deux verdicts, le premier d’un 1 an d’emprisonnement ferme pour rébellion contre policiers venus perquisitionner sa maison et le second de 5 ans d’emprisonnement pour fraude douanière. Le député Mohamed Atao Hinnouho devra verser 1 milliard de francs FCA à l’Etat et 2 milliards à la douane béninoise.

L’affaire a commencé en décembre 2017 quand la police avait arrêté un trafiquant de faux médicaments. Ce dernier indique alors aux enquêteurs que son fournisseur est l’épouse du député. C’est le début de l’affaire des faux médicaments qui conduit à la saisie de 152 tonnes de produits dans des entrepôts appartenant à l’élu.

Le procureur lance ensuite une première poursuite contre le député Atao Hinnouho. Le juge le relaxe et exige comme préalable la levée de son immunité. C’est là que l’affaire de la fraude douanière surgit. La douane dit n’avoir aucune traçabilité sur le dédouanement des produits saisis.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *