RDC: à Bruxelles, l’opposition se mobilise autour de Martin Fayulu

Martin Fayulu, ici le 11 novembre 2018 à Genève, en Suisse.

RDC, AP- Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Martin Fayulu et Adolphe Muzito sont loin de s’être laissé démoraliser par la défection de Vital Kamhere et de Felix Tshisekedi qui ont retiré leur signature de l’accord moins de 24 heures après l’avoir apposée. Ils se sont rencontrés à Bruxelles pour relancer la mobilisation de l’opposition autour de Martin Fayulu.

Les cinq chefs de file de l’opposition qui ont maintenu leur signature au bas de l’accord de Genève ont choisi de resserrer les rangs.

Réunis à Braine-l’Alleud aux portes de Bruxelles, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et Adolphe Muzito ont tenu à s’afficher aux côtés de Martin Fayulu qui reste leur candidat commun pour l’élection présidentielle du 23 décembre. Le cinquième opposant de la réunion de Genève, Freddy Matungulu, s’était fait représenter pour signer un communiqué commun à tous les cinq.

Pour eux, la plate-forme Lamuka, « réveillez-vous » en lingala et en swahili, doit continuer sans désemparer le combat contre la « dictature de Joseph Kabila ». Tous les cinq adoptent d’ailleurs un ton assez modérer pour dénoncer la défection de Félix Tshisekedi et Vital Kamhere car ils appellent les deux hommes à revenir à la raison et à les rejoindre.

Par cette rencontre, ils espèrent que le signal de leur mobilisation renouvelée autour de Martin Fayulu permettra de créer une véritable dynamique de campagne, pour en faire le vrai candidat principal de l’opposition et donner une vraie chance à l’alternance.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *