Italie: pas d’accord sur un gouvernement, nouveau cycle de consultations prévu

Le président italien Sergio Mattarella a annoncé ce jeudi qu’un nouveau cycle de négociations entre partis politiques sera nécessaire faute d’accord sur la formation d’un gouvernement.

AP- Sans surprise, les consultations du président de la République avec les dirigeants des partis italiens représentés au Parlement n’ont débouché sur aucune solution. Un mois après les élections générales, qui n’ont pas permis de dégager une majorité claire, le pays est toujours dans le brouillard. Chaque parti susceptible de participer à la formation du nouveau gouvernement campe sur ses positions.

Luigi Di Maio, chef politique du Mouvement 5 étoiles (M5S), premier parti du pays avec 32 % des voix, brigue toujours le poste de président du Conseil. Pour lui, il existe deux alternatives : « un accord avec la Ligue ou bien avec le Parti démocrate ».

Matteo Salvini continue lui aussi de briguer le poste de Premier ministre, au motif qu’il a hissé la Ligue à la première place au sein de la coalition de droite qui a obtenu 37% des voix. Il souhaiterait un gouvernement incluant les 5 étoiles « mais aussi les autres partis de droite » dont celui de Silvio Berlusconi.

Quant au Parti démocrate, troisième force politique, il confirme sa volonté de « rester dans l’opposition ». Et, pour le moment, refuse tout accord avec les Cinq étoiles.

Dans ce contexte très confus, le chef de l’Etat Sergio Mattarella a donc annoncé un nouveau cycle de consultations dans le courant de la semaine prochaine. Ce qui laisse, aux uns aux autres, quelques jours de réflexion.

afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *