Dissidents rwandais: nouvelle brouille diplomatique entre Kigali et Pretoria

La ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Lindiwe Sisulu, le 21 novembre 2018.

Johannesburg, AP- L’Afrique du Sud a a rappelé son ambassadeur à Kigali pour consultations après qu’un média rwandais proche du pouvoir a insulté la ministre sud-africaine des Affaires étrangères qui avait évoqué la possibilité d’un dialogue entre Kigali et l’opposition rwandaise.

Le mois dernier, la chef de la diplomatie sud-africaine, Lindiwe Sisulu, révélait qu’elle avait rencontré le général Kayumba Nyamwasa, dissident rwandais vivant en exil en Afrique du Sud. Ils avaient discuté de la normalisation des relations entre Pretoria et Kigali et le général Kayumba était prêt, selon la ministre, à discuter avec les autorités rwandaises.

Cette déclaration a provoqué l’ire de Kigali. Le ministre adjoint des Affaires étrangères rwandais a aussitôt déclaré que si un responsable sud-africain souhaitait négocier avec un « criminel condamné », il était libre de le faire, mais sans Kigali. La presse rwandaise s’est également déchaînée. Un site d’information rwandais proche du pouvoir est allé jusqu’à qualifier la ministre sud-africaine de « prostituée de Kayumba ».

Tentatives d’assassinat

A Pretoria, l’affaire a fait réagir. Ces propos sur les réseaux sociaux sont « inacceptables et doivent cesser » indique un porte-parole de Lindiwe Sisulu.
Pretoria a d’ailleurs rappelé son ambassadeur au Rwanda et convoqué le Haut-Commissaire du Rwanda en Afrique du Sud pour s’expliquer sur ces insultes.

Les relations diplomatiques entre les deux pays se sont fortement détériorées il y a quatre ans après que des opposants rwandais en exil en Afrique du Sud ont été visés par des tentatives d’assassinat. Ce nouvel incident pourrait faire capoter le rapprochement entamé entre Pretoria et Kigali il y a quelques mois.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *