Afrique du Sud: violences conjugales, la parole des hommes se libère

Dans un local du township de Soshanguve, des hommes sont prêts à témoigner de leurs erreurs.CC0 Pixabay/AceSpenser

Johannesburg, AP- En Afrique du Sud, les violences domestiques ont doublé en deux ans. Aujourd’hui, une femme sur cinq avoue avoir déjà été la cible d’agressions basée sur son genre. Le sujet est souvent tabou, peu d’hommes reconnaissent les faits. Une association d’un township de Pretoria a décidé de créer un dialogue avec des hommes, parfois violents ou victimes de violences. Le but : les sortir d’un silence qui peut parfois devenir fatal.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *