Des élus new-yorkais souhaitent légaliser le cannabis pour sauver le métro

AP- Fumer un joint pour sauver le métro New Yorkais ? Une interrogation, non sans humour, du très sérieux journal New York Times au mois de décembre… C’est en effet l’idée d’élus démocrates de l’Etat de New York qui proposent de légaliser l’usage récréatif du cannabis pour moderniser un réseau de métro en totale déliquescence. Les autorités estiment qu’elles pourraient récupérer jusqu’à un milliard de dollars par an. Un projet de loi pourrait même être présenté dans le courant du mois de janvier.

Les New Yorkais sont plutôt enthousiastes sur cette idée de proposition de loi . A vrai dire, ils sont même prêts à n’importe quelle solution pour améliorer les conditions de transports dans le métro qui se dégradent jour après jour. Retards, pannes, problèmes de signalisation, incidents voyageur, métros bondés, quais saturés…se déplacer à Manhattan est devenu sur certaines lignes un parcours du combattant. Les New Yorkais ne sont pas vraiment accro à leur métro et cela a pris une vraie tournure politique. Le New York Times a ainsi lancé en 2017 une section entièrement consacrée aux problèmes du métro et la radio publique NPR a mis en ligne un podcast où les voyageurs racontent leurs pires expériences. C’est souvent assez drôle. Et le but évidemment, c’est de mettre la pression sur les autorités pour engager les travaux nécessaires. Des travaux qui sont estimés à 40 milliards de dollars sur 10 ans. C’est beaucoup, et il faut maintenant les trouver.

L’état désastreux du métro, une question sensible

Cette discussion sur le financement des travaux n’est pas nouvelle mais elle est politiquement très sensible. Il faut savoir que c’est le gouverneur de l’Etat de New York qui est responsable du réseau de transport. Lequel visait sa réélection fin 2018. Andrew Cuomo avait donc préféré repousser cette question. Mais plusieurs possibilités avaient été envisagées : augmenter le prix du péage à l’entrée de New Yok pour les voitures. Mais il est déjà de 15 dollars et cela aurait paradoxalement encouragé les automobilistes à se tourner vers le métro et donc à le saturer davantage. Deuxième possibilité : créer un prix du ticket proportionnel à la distance du domicile de la première ligne de métro. L’idée étant que plus on habite près, plus on a d’argent. C’est difficilement réalisable. Enfin, il y a donc cette idée de légaliser l’usage récréatif du cannabis comme dans dix autres Etats américains. Les économistes estiment que cela pourrait rapporter jusqu’à un milliard de dollars par an. Combiné à une augmentation du prix du ticket qui est déjà à 2,75 dollars, cela pourrait permettre de financer une première tranche de travaux.

La légalisation du cannabis à New York en bonne voie

Plusieurs facteurs ont fait évoluer positivement le gouverneur sur cette question. New York est tout d’abord entouré de deux Etats, le New Jersey et le Massachusetts, qui ont légalisé l’usage récréatif ou médical du cannabis. Ensuite, les dernières élections de mi-mandat en novembre ont donné la majorité aux démocrates dans l’Etat de New York qui – on le sait – sont plus favorables à la légalisation du cannabis. Et enfin, il y a la pression de l’opinion publique qui est très majoritairement favorable à 65%. Grâce au cannabis à New York, il se pourrait donc qu’on échappe à l’ avenir aux « very bad trips » dans le métro…

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *