RDC: Kikwit encore en proie aux violences, Lamuka appelle au calme

Fief de Martin Fayulu, Kikwit est la ville principale de la province du Kwilu en République démocratique du Congo.

RDC, AP- Après la journée de jeudi marquée par de graves violences, une source onusienne évoque désormais au moins 18 morts avérés, dont deux policiers, dans plusieurs régions du pays. La journée de vendredi a été caractérisé par des manifestations, notamment dans la ville de Kisangani, qui auraient fait des victimes selon la société civile. De même que dans la ville de Kikwit, fief de Martin Fayulu, le candidat de la coalition Lamuka qui conteste les résultats provisoires de la présidentielle en RDC. Kikwit est la ville qui a payé le plus lours tribut jeudi avec au moins 12 victimes. La situation y était encore très tendue vendredi.

Il y a des militaires venus de Kin qui sont venus tirer à longueur de journée, c’est tout ce que nous vivons, nous sommes tous terrés dans nos maisons mais le pire continue même à l’heure où nous parlons dans certains coins

Le point sur la situation à Kikwit

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *