Gabon: l’opposition toujours divisée sur la composition du centre des élections

Siège de la radiotélévision nationale à Libreville, juin 2017 (illustration).

Libreville, AP- Au Gabon, alors que la date des prochaines élections législatives n’est pas encore connue, l’opposition est déjà divisée sur la désignation de ses membres qui vont siéger au sein de l’institution qui organisera ce scrutin. La majorité au pouvoir a déposée une seule liste contre quatre pour l’opposition, qui est sous pression suite à un courrier du ministère de l’Intérieur. Jeudi, certains opposants se sont réunis pour examiner la situation.

C’est une lettre du ministre de l’Intérieur qui met l’opposition en ébullition. Dans ce courrier, Lambert Noël Matha demande à l’opposition de lui faire parvenir au plus tard ce vendredi à 18 heures la liste consensuelle de ses cinq membres qui vont siéger au Centre gabonais des élections, l’institution chargée d’organiser les prochaines élections législatives.

La majorité présidentielle a présenté sa liste mais les opposants ont déposé 4 listes. L’Union nationale, groupe de l’opposition, qui s’est réuni ce jeudi, revendique 41 partis.

Guy Nzouba Ndama, chef de file de cette coalition demande au ministre de l’Intérieur de donner la priorité à sa coalition s’il n’y a pas de consensus au sein de l’opposition. « En démocratie, c’est la majorité qui s’impose à la minorité ! 41, c’est supérieur à 3: nous n’allons pas accepter que 3 s’imposent à 41 », martèle Guy Nzouba Ndama.

Les trois autres groupes de partis de l’opposition qui ont déposé leurs listes n’ont pas encore réagi. Les tractations se poursuivent pour éviter un blocage, a confié un leader de l’opposition.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *