Brésil: incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo

Une partie du centre de formation de football de Flamengo, après l’incendie, le 8 février 2019.

AP- Le football brésilien est en deuil. Vendredi matin 8 février, un incendie dans le centre d’entraînement du club de Flamengo, à Rio de Janeiro, a causé la mort de 10 personnes, la plupart des adolescents. Une tragédie pour le Brésil.

Trois jours de deuil ont été décrétés après la tragédie de ce vendredi matin. Dix personnes sont mortes dans l’incendie, six jeunes joueurs, entre 14 et 17 ans, et quatre employés du club. Trois autres enfants sont grièvement blessés.

Flamengo est un des clubs les plus populaires du pays, et dès qu’ils ont appris la nouvelle, quelques dizaines de supporters se sont rendus devant le club d’entraînement, dans la zone ouest de Rio, pour rendre hommage aux victimes et à leurs familles. La plupart des enfants avaient été sélectionnés par le club pour suivre une formation, ils étaient promis à un avenir dans le monde du football brésilien.

On ne connaît pas encore les causes du drame, déclaré à 5 heures ce vendredi matin. La plupart des jeunes joueurs du club n’étaient pas présents lors de l’incendie, les entraînements avaient été suspendus après les pluies violentes qui ont causé de graves dégâts à Rio ce mercredi.

Ces dégâts, et les coupures d’électricité dans la zone, seraient peut-être une piste pour expliquer les débuts de l’incendie. Un des blessés a déclaré que le feu avait pris depuis une climatisation, mais une enquête devrait préciser les causes exactes de l’incendie. Pour l’heure, les matchs qui devaient avoir lieu ce week-end ont été annulés.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *