Mohammed ben Salman arrive au Pakistan avec un gros chèque

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman, ici à Riyad le 23 octobre 2018.

AP- Le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salman entame ce week-end une tournée en Asie. Première étape : le Pakistan, où il arrive les poches pleines.

Mohammed ben Salman arrive au Pakistan avec un chèque de 10 milliards de dollars. Pour sortir son allié du gouffre financier dans lequel il est plongé, l’Arabie saoudite va financer la construction d’une raffinerie de pétrole dans le port de Gwadar, près de Karachi.

Etranglés par les dettes et manquant de rentrées d’argent, les Pakistanais sont à deux doigts de la crise économique. Ils ont un besoin vital des liquidités saoudiennes pour faire face à l’urgence budgétaire, avant d’en appeler au Fonds monétaire internationale (FMI) pour une nouvelle tranche d’aide financière.

Ce n’est pas la première fois que l’Arabie saoudite ferait un tel geste. Riyad a déjà effacé une partie de l’ardoise pakistanaise. Mohammed ben Salman se sert de son portefeuille comme levier diplomatique.

En échange de ses largesses, le Pakistan va devoir s’aligner sans broncher sur la politique étrangère saoudienne. Comme ce fut le cas pendant la tempête provoquée par l’affaire Khashoggi, où le soutien très marqué du Premier ministre pakistanais au régime saoudien n’était pas passé inaperçu.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *