Madagascar: le train Fianarantsoa-Côte Est

Le train «Fianar-Manakara» fait une halte dans l’un des nombreux petits villages du parcours pour charger et décharger des marchandises. Il permet l’un des rares contacts avec le monde extérieur pour de nombreux habitants de la zone enclavée.RFI/Sarah Tetaud

Antananarivo, AP- A Madagascar, c’est un vestige de la colonisation qui facilite le quotidien de commerçants malgaches et qui fait le bonheur des touristes. La FCE, la ligne Fianarantsoa Côte-Est, est l’une des deux seules lignes ferroviaires de transport de voyageurs encore existantes. Construite entre 1927 et 1936, elle relie Fianarantsoa, ville du centre du pays, à Manakara, petite cité côtière donnant sur l’Océan indien. 163 km de paysages verdoyants aussi variés qu’éblouissants. Une attraction à grand spectacle pour ses passagers, travailleurs comme touristes, qui a un coût : sa durée, très extensible et difficilement prévisible ! Entre 15 et 22 heures pour rallier les deux villes… Toute une aventure.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *