Syrie: les jihadistes du groupe EI multiplient les attaques meurtrières

Les combats les plus meurtriers ont eu lieu jeudi et vendredi à l’est de la cité antique de Palmyre (photo d’illustration).

AP- Près de 50 soldats et combattants fidèles au régime en Syrie ont été tués ces dernières 48 heures dans une série d’attaques menées par des jihadistes. Ce sont les plus meurtrières depuis la défaite annoncée du groupe État islamique il y a environ un mois. Les attaques contre l’armée syrienne et ses alliés ont eu lieu à l’est, dans le centre et au nord du pays.

Les combats les plus meurtriers ont eu lieu jeudi et vendredi à l’est de la cité antique de Palmyre, dans le centre de la Syrie. 27 soldats syriens dont quatre officiers ont été tués dans une embuscade tendue par des combattants du groupe État islamique.

Ces militaires faisaient partie d’une importante unité envoyée pour traquer les jihadistes qui ont multiplié, ces dernières semaines, les attaques contre l’armée syrienne sur l’autoroute menant de Palmyre à Deir Ezzor, plus à l’est.

Les affrontements ont duré toute la nuit de vendredi à samedi dans cette région désertique et ont fait au moins six morts dans les rangs de l’organisation extrémiste, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Huit combattants pro-gouvernementaux syriens dont deux officiers ont par ailleurs été tués dans une attaque de l’EI dans la province orientale de Deir Ezzor. Parmi les morts figure un membre du Hezbollah libanais.

Lourdes pertes aussi pour les troupes gouvernementales syriennes dans la ville d’Alep, au nord. 13 soldats ont été tués dans une attaque menée à l’ouest de la métropole par l’Armée Abou Bakr al-Siddiq, un groupuscule jihadiste lié à Hayat Tahrir al-Cham, l’ancienne branche d’al-Qaïda en Syrie. Les duels d’artillerie et les combats sont de plus en plus intenses sur ce front séparant la province d’Alep et celle d’Idleb, contrôlé par les jihadistes.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *