Une ONG dénonce l’accélération de la colonisation israélienne

Vue sur des colonies israéliennes à proximité de la ville de Naplouse, en Cisjordanie.

AP- Selon l’ONG La Paix maintenant, la construction dans les colonies israéliennes de Cisjordanie a augmenté à un rythme accéléré en 2018.

L’ONG La Paix maintenant a recensé 2 100 nouveaux logements en cours de construction en 2018, soit près de 200 de plus que la moyenne des dix dernières années. En 2017, l’accélération avait été encore plus forte : elle était alors de 20 %, rappelle Brian Reeves, directeur du développement et des relations extérieures de La Paix maintenant.

« Ce à quoi on assiste, c’est ce qu’on appelle « l’effet Trump ». Depuis que Trump a été élu, Israël a – à raison – considéré que les États-Unis ne joueront plus un rôle dissuasif pour contenir la politique de colonisation », explique-t-il.

Si la colonisation s’est accélérée depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, elle se faisait déjà à un rythme soutenu depuis 2009. La Paix maintenant relève que le nombre de colons israéliens en Cisjordanie a augmenté de près de 30 % depuis le retour de Benyamin Netanyahu à la tête du gouvernement: ils sont 120 000 de plus qu’il y a dix ans.

« On se demande déjà aujourd’hui si la solution à deux États est morte, indique encore Brian Reeves. La question est la volonté politique. À quel moment même le dirigeant le plus courageux ne sera plus en mesure de se retirer des colonies tout en conservant sa coalition. » Pour le directeur du développement et des relations extérieures de l’ONG, à ce rythme de développement, il ne faut plus que quelques années pour enterrer pour de bon la solution à deux États.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *