Mondial féminin 2019: la France domine la Thaïlande en amical

Kadidiatou Diani, double buteuse face à la Thaïllande, le 25 mai 2019.

AP- Pour leur avant-dernier match de préparation à la Coupe du monde, les Bleues de Corinne Diacre ont battu la Thaïlande (3-0) samedi 25 mai à Orléans. Sans leurs meilleures joueuses laissées au repos, les footballeuses françaises l’ont emporté grâce à un but d’Élise Bussaglia (61e) et un doublé de Kadidiatou Diani (78e, 86e), mais ont manqué deux penalties. Il leur reste un match de préparation contre la Chine vendredi prochain.

À deux semaines de la Coupe du monde de football (7 juin – 7 juillet), l’équipe de France féminine se testait face à la Thaïlande, 34e nation au classement Fifa, ce samedi 25 mai à Orléans. La sélectionneuse Corinne Diacre avait parlé d’un « match d’entraînement ». « On ne sera pas au mieux de notre forme, on va piocher un peu, mais l’essentiel est de travailler et faire des efforts », avait-elle prévenu.

Hormis Amandine Henry et ses coéquipières lyonnaises qui ont remporté la Ligue des champions, les Bleues sont réunies depuis le 9 mai et sortent d’une intense préparation physique, avec parfois trois entraînements par jour.

Jambes lourdes et moral d’acier

Pour leur avant-dernier match de préparation à la Coupe du monde, les Bleues de Corinne Diacre ont, avec la fatigue, dominé leur adversaire (3-0). Si Grace Geyoro et Ève Périsset ont raté deux penalties, l’entrée des remplaçantes – et notamment de Kadidiatou Diani, double buteuse (78e, 86e) – leur a fait le plus grand bien. Élise Bussaglia a inscrit le premier but de la rencontre en seconde période (61e). Il s’agit de son 30e but en 187 sélections.

Sans de nombreuses joueuses-cadres dans le onze de départ (Le Sommer, Henry, Bouhaddi, Mbock, Renard, Diani, Majri), les Françaises ont dominé très largement sur le plan de la possession et des occasions. Parfois très maladroites, les Bleues ont tout de même longtemps manqué le coche avant de prendre le large.

« On a su gagner ce match alors que l’on savait que l’on n’était pas au top aujourd’hui. Aujourd’hui, les filles ont fait des efforts, on a gagné et c’est une bonne chose », a réagi Corinne Diacre au micro de W9. « On avait à cœur de montrer notre vrai jeu même si on avait les jambes lourdes », a renchéri l’attaquante Kadidiatou Diani.

Ce match à guichets fermés à Orléans permettait à nouveau de mesurer l’engouement grandissant qui entoure cette Coupe du monde à domicile. L’équipe de France se lancera dans son Mondial le 7 juin contre la Corée du Sud au Parc des Princes, avant d’affronter la Norvège et le Nigeria (12 et 17 juin).

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *