Neymar entendu par la police pour avoir diffusé des photos de son accusatrice

L’international brésilien Neymar, en béquilles dans les locaux de la police à Rio de Janeiro, le 6 juin 2019.

AP- La star du PSG a été entendue jeudi 6 juin à Rio de Janeiro par la police pour divulgation de photos intimes, suite à la plainte pour viol déposée contre lui par une jeune femme. L’affaire, qui divise l’opinion, ne cesse de prendre de l’ampleur. La marque MasterCard a décidé d’annuler une campagne publicitaire avec Neymar Jr.

Chaque jour, de nouvelles révélations apparaissent, suscitant énormément d’interrogations. Blessé à la cheville, Neymar est apparu en béquilles dans le commissariat de la brigade de répression des crimes informatiques. Près d’une centaine de fans étaient venus pour le voir. Il n’a répondu à aucune question, et les a simplement remerciés pour leur soutien.

Le footballeur a été entendu par la police pour avoir mis en ligne sur les réseaux sociaux des photos intimes de la jeune femme qui l’accuse de viol, sans le consentement de cette dernière. La stratégie de défense choisie et assumée par la famille de Neymar risque ainsi de se retourner contre lui. Le joueur du Paris Saint-Germain risque jusqu’à cinq ans de prison.

De sérieuses conséquences pour Neymar

Cette histoire pourrait avoir de lourdes répercussions financières pour l’international. L’un de ses sponsors, la marque MasterCard, a suspendu son partenariat avec lui durant la Copa America, « jusqu’à ce que l’affaire soit résolue ». La presse brésilienne a dévoilé le nom de celle qui l’accuse, Najila de Souza, 26 ans, une mannequin.

Dans une interview à la télévision brésilienne, elle affirme qu’elle aurait été obligée d’avoir des relations sexuelles non consenties et non protégées avec Neymar. Mais elle n’a pour l’instant pas répondu aux convocations des policiers de Sao Paulo pour livrer son témoignage et répondre à leurs interrogations.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *