Zambie: inquiétude sur le sort de l’opposant Hakainde Hichilema

Hakainde Hichilema (photo d'archives).

Hakainde Hichilema (photo d’archives).

Lusaka, AP- En Zambie, le leader de l’opposition Hakainde Hichilema, emprisonné depuis deux mois pour trahison, a été transféré vendredi 9 juin de la prison de Lusaka à une unité de haute sécurité. Le leader du Parti uni pour le développement national (UPND) a été arrêté au mois d’avril pour avoir entravé le convoi de son rival, le président Edgar Lungu. Jeudi, la justice zambienne a confirmé que l’opposant serait jugé pour trahison devant une haute cour, une décision contestée par ses avocats.

Le transfert d’Hakainde Hichilema vers la prison de haute sécurité de Mukobeko au centre de la Zambie est jugé « illégal » par ses avocats. Selon eux, le leader de l’opposition zambienne et ses cinq co-accusés ont été emmenés de force hors de la prison de Lusaka, puis transférés en hélicoptère vers ce nouveau lieu de détention.

Les soutiens d’Hakainde Hichilema s’inquiètent de la promiscuité et des mauvaises conditions d’hygiène dans ce centre pénitentiaire de haute sécurité.

Aucune date claire n’est pour l’instant fixée pour le procès d’Hakainde Hichilema. Ses avocats souhaiteraient obtenir le droit de le faire libérer sous caution en attendant son procès, ce qui est interdit par la loi lorsqu’il s’agit d’affaires de trahison.

Hakainde Hichilema assure que son arrestation et son inculpation pour trahison sont motivées politiquement car il a refusé de reconnaître la victoire d’Edgar Lungu lors des élections présidentielles d’août 2016 en Zambie.

Dans un communiqué, le parti UPND a demandé aux Zambiens de « rester forts et unis pour faire triompher la démocratie ».

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *