Le Guide suprême iranien visé par de nouvelles sanctions américaines

Donald Trump a signé lundi un décret infligeant de nouvelles sanctions à l’Iran, notamment à l’ayatollah Ali Khamenei, Guide suprême de la révolution islamique, à la Maison Blanche, le 24 juin 2019.

AP- Washington inflige de nouvelles sanctions à plusieurs responsables iraniens, dont le Guide suprême Ali Khamenei, sur fond de tensions dans le Golfe après la destruction par la République islamique d’un drone américain.

Le décret a été signé ce lundi 24 juin par Donald Trump. Dans le viseur du président américain, le Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, la plus haute autorité de la République islamique.

Les sanctions visent également huit officiers des Gardiens de la révolution, l’armée d’élite du régime.

Selon le président américain, cette décision fait suite à « une série de comportements agressifs de la part du régime iranien au cours des semaines écoulées, dont la destruction d’un drone américain ».

La Maison Blanche a donc choisi cette fois-ci de s’attaquer aux personnes et non au pays, déjà étouffé par des sanctions économiques qui ciblent ses secteurs pétrolier et financier.

Vidéo intégrée

The White House

@WhiteHouse

President Trump has just signed an executive order to deny Iran’s Supreme Leader and his associates access to key financial resources and support.

6 784

2 834 personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Prêt à discuter à tout moment

Washington ne révèle cependant pas le détail de ces nouvelles sanctions. Mais Donald Trump l’assure : elles empêcheront les hauts responsables iraniens d’accéder à leurs ressources financières.

Les Américains promettent également des sanctions contre Mohamad Javad Zarif, le chef de la diplomatie de la République islamique. Celles-ci interviendront plus tard dans la semaine.

L’objectif est donc de geler des « milliards de dollars » d’actifs iraniens supplémentaires, promet le secrétaire d’État américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Donald Trump se dit par ailleurs prêt à discuter à tout moment avec les Iraniens. Tout assurant que « l’Iran n’aura jamais accès aux armes nucléaires ».

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *