Tour de France: Mollema enlève la 15e étape, Froome tient bon

Le Néerlandais Bauke Mollema a réussi un sacré numéro pour remporter en solitaire la victoire sur la 15e étape du Tour de France 2017.

Le Néerlandais Bauke Mollema a réussi un sacré numéro pour remporter en solitaire la victoire sur la 15e étape du Tour de France 2017.

AP- L’étape de ce dimanche entre Laissac-Sévérac l’Eglise et Le Puy-en-Velay a été remportée par Bauke Mollema (Trek) en solitaire. Le Néerlandais a réalisé un joli coup en s’échappant dans les 30 derniers kilomètres. Chris Froome conserve le maillot jaune, mais il a dû batailler.

Plus qu’une semaine avant la fin du Tour de France 2017, et le suspense demeure. Ce 16 juillet, la Grande Boucle réservait une étape de moyenne montagne entre Laissac-Sévérac l’Eglise, dans l’Aveyron, et Le Puy-en-Velay, en Haute-Loire. Et au bout des 189,5 kilomètres de course, la victoire est revenue à Bauke Mollema (Trek).

C’était le jour de Mollema

Le Néerlandais s’est imposé en solitaire dans cette 15e étape. Pendant longtemps, les spectateurs ont cru assister à une victoire de l’Allemand Tony Martin, mais ce dernier a coincé dans la pente très raide de Peyra Taillade, col situé un peu avant les 30 kilomètres de l’arrivée. C’est là que Mollema est passé à l’attaque. Plus rapide et plus résistant que l’Italien Diego Ulissi (UAE) et que le Français Tony Gallopin (Lotto), le Batave est arrivé en tête avec 19 secondes d’avance. A 30 ans, c’est sa première victoire sur le Tour.

Chez les favoris, rien ne bouge au classement général. Avant la journée de repos lundi, le maillot jaune reste sur les épaules de Christopher Froome (Sky). Le Britannique conserve 18 secondes d’avance sur l’Italien Fabio Aru (Astana), 23 secondes sur le Français Romain Bardet (AG2R) et 29 sur le Colombien Rigoberto Uran (Cannondale). Nairo Quintana (Movistar) a lui encore décroché. Mais tout n’a pas été simple pour Froome.

Froome bousculé mais toujours leader

A 39 kilomètres de l’arrivée, alors qu’il approchait du col de Peyra Taillade, le triple vainqueur a subi une accélération foudroyante des AG2R. Puis, Froome a été victime d’un souci technique : un rayon d’une de ses roues a cassé. L’un de ses équipiers de Sky l’a dépanné en lui donnant sa roue, puis Mikel Landa a attendu son leader pour le soutenir.

Finalement, après 20 kilomètres de lutte, Chris Froome est parvenu à revenir dans le groupe des favoris. A l’issue de l’étape, le « Kényan blanc » reconnaît avoir vécu « un moment de stress ». Il a eu jusqu’à plus de 50 secondes de retard au plus fort de la tempête. Son sprint final lui a permis de montrer à ses rivaux qu’il en a encore sous le pied. Désormais, les Aru, Bardet et Uran vont devoir l’attaquer pour essayer de le détrôner.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *