Golfe de Guinée: dix-sept marins enlevés par des pirates au large du Cameroun

Des forces spéciales de l’armée nigérianne s’entraînent à intercepter des pirates lors d’un exercice le 30 mars 2019.

AP- Dix-sept marins, neuf Chinois et huit Ukrainiens, ont été kidnappés par des pirates au large du Cameroun. L’attaque des deux navires marchands a eu lieu jeudi 15 août dans les eaux territoriales du Cameroun. Une nouvelle preuve que le golfe de Guinée est l’une des zones maritimes les plus dangereuses au monde.

Les deux bateaux étaient au mouillage au large de Douala, d’après le centre d’information sur la piraterie joint par l’AFP, lorsque les deux attaques ont eu lieu, à quelques heures d’intervalle.

Sur le premier navire marchand appartenant à une société allemande, huit Ukrainiens sur les douze membres d’équipage ont été enlevés. Sur l’autre navire de propriété grecque, neuf Chinois ont été enlevés.

Des pirates nigérians suspectés

Des pirates nigérians, particulièrement actifs dans la zone, sont suspectés par les autorités camerounaises. Depuis Douala et Cotonou (Bénin), des recherches ont été lancées et le  Bureau maritime international a émis une alerte pour que tous les navires mouillant à Douala redoublent d’attention.

La zone est devenue l’épicentre de la piraterie maritime mondiale. Les attaques y ont doublé depuis 2017. Elles servent en général à obtenir une rançon en échange de la libération des marins. Comme ces marins turcs  libérés il y a une semaine, après avoir été enlevés mi-juillet.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *