Le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump

Gita Gopinath, conseillère économique et directrice du département de la recherche au FMI lors d’une conférence de presse à Santiago du Chili, le 23 juillet 2019.

AP- À quelques heures de l’ouverture, à Jackson Hole, du grand rendez-vous des banquiers centraux des États-Unis, le FMI tire la sonnette d’alarme. La guerre commerciale menée par Donald Trump contre la Chine va avoir un impact négatif sur l’économie mondiale, estiment l’économiste en chef de l’institution Gita Gopinath et deux de ses collègues.

C’est la première fois que le FMI sort de sa réserve et critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump. Pour les économistes du FMI, cette guerre entre la Chine et les États-Unis, avec des tarifs douaniers punitifs, ne permettra pas de redresser les déséquilibres commerciaux.

Le FMI évoque même un risque conséquent pour la croissance mondiale. Plusieurs indicateurs vont dans ce sens. Aux États-Unis, la conjoncture ralentit, car les entreprises investissent peu, inquiètes de cette guerre commerciale.

Selon les prévisions du FMI, chaque tranche de 100 milliards de dollars d’importations touchées par les droits de douane réduit le commerce mondial d’environ 0,5%.

Le FMI s’inquiète également de la désorganisation des chaînes d’approvisionnement. Reste que certains pays pourront en profiter pour se repositionner sur de nouveaux marchés perdus côté américain ou côté chinois.

Enfin, les consommateurs américains paient un lourd tribut. Une hausse de taxe à l’importation sur un produit, c’est une hausse de son prix à la consommation.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *