Mondiaux d’Athlétisme: Guliyev vole la vedette à Van Niekerk sur 200m

Le Sud-Africain Wayde Van Niekerk (à droite) battu par le Turc Ramil Guliyev.

Le Sud-Africain Wayde Van Niekerk (à droite) battu par le Turc Ramil Guliyev.

AP- Le Turc Ramil Guliyev a volé la vedette à Wayde Van Niekerk en le devançant de peu en finale du 200 mètres, ce 10 août à Londres, aux Championnats du monde d’athlétisme. Le duel entre le Sud-Africain, qui rêvait du doublé avoir sa victoire sur 400m, et le Botswanais Isaac Makwala n’a donc pas eu lieu.

Ce n’était pas la finale la plus spectaculaire de l’histoire des Championnats du monde d’athlétisme. Ça ne s’est pas non plus résumé à un duel très attendu entre Isaac Makwala et Wayde Van Niekerk. Et ça ne s’est pas fini sur un doublé 200 mètres-400 mètres pour ce dernier. Le Sud-Africain, présenté par la Fédération internationale (IAAF) comme la nouvelle icône de son sport, s’est en effet fait voler la vedette en finale du 200 par Ramil Guliyev, ce 10 août 2017 à Londres.

« C’est le résultat le plus parfait de ma carrière sportive, a savouré le champion d’Europe 2017 de la distance. C’était mon rêve et je l’ai fait. J’y ai cru toute l’année et je me suis entraîné dur pour ce résultat ». Le coureur de 27 ans est au passage devenu le premier Turc champion du monde du demi-tour de piste, à l’issue d’une course plutôt lente. En 20 secondes 09, celui qui est né en Azerbaïdjan a ainsi devancé Wayde Van Niekerk (20.11), privant celui-ci d’un doublé réussi par le seul Michael Johnson (aux Mondiaux 1995 et aux JO 1996).

« Ces Mondiaux ont été un succès pour moi »

« Cette compétition a été un succès pour moi avec une médaille d’or et une médaille d’argent. Je me sens béni, a relativisé l’intéressé. Je ne suis pas déçu du tout. Je le vois comme un succès ». Il explique : « Mon plus gros défi a été d’enchaîner la finale du 400m et les demi-finales du 200m [en l’espace de deux jours, Ndlr]. Le temps était assez froid. C’était assez nouveau pour moi, surtout durant une compétition majeure. »

Wayde Van Niekerk aurait en outre pu connaître une plus grosse désillusion encore. Il n’a en effet devancé le Trinidadien Jereem Richards, pour l’argent, que d’un millième de seconde.

Quant à l’autre Africain en lice, Isaac Makwala, il a fini 6e en 20.44. Le Botswanais assurait néanmoins ne pas être « en colère », après une mise en quarantaine sanitaire qui l’a privé du 400 mètres et qui l’a empêché de préparer cette finale dans de bonnes conditions.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *