Afrique du Sud: la révolte gronde face à Jacob Zuma à l’Assemblée

Le président Jacob Zuma chahuté lors d'une séance déjà agitée au Parlement au Cap, le 31 mai 2017.

Le président Jacob Zuma chahuté lors d’une séance déjà agitée au Parlement au Cap, le 31 mai 2017.

Johannesburg, AP- La séance a été agitée jeudi 31 août au Parlement sud-africain. Jacob Zuma était invité à répondre aux questions des députés. Au cœur de cette séance, les affaires dans lesquelles est embourbé le président sud-africain. Mais surtout un vent de révolte au sein des députés de l’opposition comme de la majorité.

Jeudi, 14h, au Cap. En face de Jacob Zuma, une Assemblée nationale pleine, prête à lui mener la vie dure.

Le président sud-africain est notamment accueilli par les quinze députés des Combattants pour la liberté économique (EFF), le parti d’extrême gauche de Julius Malema, qui l’ont appelé sur un ton d’une rare virulence à donner des réponses au sujet des affaires. « Répondez aux questions ! », ont-ils scandé.

Mais les débats s’enflamment réellement quand l’opposition évoque le nom du fils du président, Duduzane, accusé d’être à la tête d’un vaste réseau d’influence. Duduzane Zuma est en effet employé de la controversée famille indienne Gupta.

Un sujet sur lequel le chef de l’Alliance démocratique, Mmusi Maimane, a interpelé le président sud-africain. « Maintenant, clarifiez pour nous ce point : qui est en train de mentir à l’Afrique du Sud ? Etes-vous en fait, Monsieur le Président, en train de tromper l’Afrique du Sud quand vous dites que vous n’avez pas aidé votre famille à avoir des contrats publics ? », lance-t-il.

« J’ai répondu à la question. Je n’ai jamais fait une telle chose », répond Jacob Zuma, sous les huées.

En signe de protestation, l’EFF quitte la session de questions-réponses.

Même certains élus du parti au pouvoir ont utilisé cette session pour s’opposer au président Zuma sur une affaire de corruption présumée.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *