Belgique: signature de protocoles d’accord lors de la visite du président Tshisekedi

Le président congolais, Félix Tshisekedi, avec le roi des Belges, le roi Philippe, au palais royal de Bruxelles, le 17 septembre 2019.

AP- La visite d’État de Félix Tshisekedi en Belgique se poursuit. Ce mardi le président congolais a d’abord été reçu avec les honneurs militaires par le Premier ministre Charles Michel. Les deux pays ont signé quelques textes symboliques pour la reprise de la coopération avant que le chef de l’État de RDC soit reçu par le roi des Belges.

C’est une visite à grande pompe avec un programme chargé à laquelle se prête Félix Tshisekedi. Il y a une volonté de part et d’autre de montrer qu’une certaine page est tournée, alors que sur les dernières années de la présidence de Joseph Kabila, les deux pays étaient à couteaux tirés. Kinshasa avait expulsé les officiers belges et suspendu la coopération militaire. Des consulats avaient été fermés et la Belgique avait ouvertement réorienté son aide au pays vers la société civile. L’Union européenne avait fait de même, mais sans le dire ouvertement.

C’est en partie pour revenir sur ces différents accrocs que le président Tshisekedi et le Premier ministre Charles Michel ont signé plusieurs documents ce mardi matin. Des protocoles d’accord qui ne sont pas contraignants, mais qui devraient permettre une certaine normalisation entre les deux pays.

Néanmoins, la page n’est pas complètement tournée, c’est qu’expliquait le vice-Premier ministre belge en charge de la coopération, Alexander de Croo, avant la rencontre. Le programme de coopération en cours avec la RDC n’est en effet qu’un programme de transition, en attendant la formation d’un nouveau gouvernement belge. Surtout, dit le ministre, en attendant que le gouvernement congolais fasse lui-même la preuve de sa volonté d’améliorer les conditions de vie des Congolais.

Après le Premier ministre, le chef de l’État congolais a été reçu par le roi des Belges, le roi Philippe, mais il n’y a aucune déclaration à cette heure, pas un mot. Félix Tshisekedi a laissé un mot sur le livre d’or du palais royal, mais la presse n’a pas été autorisée à le photographier.

Enfin, la dernière rencontre importante de la journée sera avec la fédération des entreprises belges. Selon la FEB, le président Tshisekedi devrait faire salle comble. Cette visite ne fait pas que des heureux. Des dizaines de Congolais ont tenté de manifester avant d’être repoussé par la police belge, loin de tout site officiel. Ils reprochent à la Belgique de recevoir le président Félix Tshisekedi alors que son élection était contestée.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *