Maroc : démantèlement d’une cellule jihadiste présumée dirigée par un « émir » basé à Melilla

image d-illustration

image
d-illustration

Rabat, AP- Trois semaines après les attentats en Catalogne, les autorités marocaines et espagnoles ont annoncé l’arrestation d’un nouveau groupe de terroristes présumés au terme d’une opération menée conjointement. Six personnes ont été interpellées à Melilla et dans la banlieue de Nador, dans le nord du Maroc.

Les autorités espagnoles et marocaines ont annoncé, mercredi 6 septembre, avoir mené une opération conjointe ayant conduit à l’arrestation de six hommes, membres d’une « cellule terroriste jihadiste » qui préparait des  » attaques de grande envergure  » en Espagne et au Maroc. L’opération a été menée par la police nationale espagnole et la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) marocaine.

Ces arrestations ont été annoncées trois semaines après les attentats du 17 août dernier, revendiqués par l’organisation État islamique (EI) qui ont fait 16 morts et plus de 120 blessés en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne. Ces attaques avaient été perpétrés par des jeunes hommes de nationalité marocaine ayant grandi en Espagne.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *