Ancien fumeur, il lutte aujourd’hui contre le cancer tabagique

Le médecin de santé internationale, Dr Mohamed Ould Sidi Mohamed

Le médecin de santé internationale, Dr Mohamed Ould Sidi Mohamed

AP- Le Réseau des journalistes pour la lutte antitabac au Burkina Faso (REJAT-BF), en collaboration avec l’ONG ACONTA (Afrique contre le tabac) a organisé, le samedi 9 septembre 2017 à Ouagadougou, un atelier d’information sur la lutte antitabac à l’intention d’une vingtaine de journalistes.

Selon des données officielles, le tabac est le facteur de risque de 6 des 8 principales causes de mortalité dans le monde. Le médecin de santé internationale, Dr Mohamed Ould Sidi Mohamed, a révélé que 6 millions de décès dus au tabac sont enregistrés chaque année dans le monde. Les données nationales sur les conséquences du tabagisme sont en cours de production. Mais les acteurs pensent qu’il y a toujours urgence d’agir.

L’apposition des avertissements sanitaires graphiques sur les paquets et les cartouches de cigarettes au Burkina devrait être effective depuis le 7 avril 2016, conformément au décret N°2011-1051/PRES/PM/MS/MEF portant conditionnement et étiquetage des produits du tabac et l’arrêté conjoint n°366/MS/MICA portant fixation des modalités d’application dudit décret.

Le constat est que les entreprises incriminées tardent à s’exécuter. Conforté par l’idée que l’industrie du tabac « nargue » les autorités, le ministère de la santé a entamé des poursuites judiciaires afin de contraindre les incriminés à respecter la règlementation en vigueur. Les procès ont été renvoyés à maintes reprises.

Certains soutiennent même que l’accentuation de la pression contre les incriminés est une opération de liquidation programmée de ces derniers qui luttent par ricochet contre le chômage. « Plus inquiétants encore, de récents faits laissent aussi croire que des professionnels de médias ont été maladroitement embarqués dans cette cabale, sans en maitriser les contours véritables », note le Secrétaire exécutif du Réseau des journalistes pour la lutte antitabac au Burkina Faso (REJAT-BF), Abdoul Wahab Nombré.

Témoignage d’un ancien fumeur victime du cancer de gorge

Le REJAT-BF créé depuis août 2011 veut, selon lui, saisir l’occasion des débats en cours pour se positionner comme l’un des fervents défenseurs du traitement professionnel des sujets sur la lutte antitabac dans les médias. Raison pour laquelle, le réseau a trouvé utile, au regard du rôle crucial de la presse dans la formation d’une citoyenneté responsable, d’initier une session de formation au profit des journalistes afin de les outiller efficacement.

L’atelier de formation des journalistes, organisé le 9 septembre 2017, a porté notamment sur les enjeux des avertissements sanitaires graphiques au Burkina Faso. L’adhésion de nouveaux membres et le renouvellement des instances du réseau de journalistes sont en cours. La rencontre a permis également de discuter des entraves à l’évolution de la lutte, la dynamique mondiale contre le tabac, du rôle actif des médias contre le tabagisme, des dangers du cancer tabagique.

Pour le Coordonnateur de l’ONG ACONTA, Salif Nikiéma, la société civile dont les médias a un rôle très important à jouer dans cette lutte. L’atelier a été aussi marqué par le témoignage d’un ancien fumeur, aujourd’hui Responsable d’une association de lutte contre le cancer tabagique.

« J’ai arrêté de fumer en 2003. J’ai contracté le cancer de gorge en 2011. Aujourd’hui, si je dis à quelqu’un d’arrêter de fumer et qu’il me demande pourquoi. Je lui demande s’il a 17 millions de FCFA… (pour se soigner) », a témoigné Khalil Traoré, Coordinateur général de l’Association burkinabè d’aide contre le cancer tabagique (ABACT). Aujourd’hui, il s’exprime à travers un appareil, un implant phonatoire muni d’une soupape, après l’ablation de son larynx et de ses cordes vocales.

Noufou KINDO

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *