Une semaine après l’accident maritime, côtes ivoiriennes, les premiers résultats de l’enquête

Une semaine après l’accident maritime, côtes ivoiriennes, les premiers résultats de l’enquête

Une semaine après l’accident maritime, côtes ivoiriennes, les premiers résultats de l’enquête

Abidjan, AP- La surveillance maritime aux larges de Port Bouet, Grand Bassam, Mondoukou et Assouindé livre ses premiers résultats, une semaine après le déversement de  500 litres de carburant dans les eaux ivoiriennes lors d’une opération de soutage.

Un accident maritime a eu lieu ce 07 septembre 2017 au large des côtes ivoiriennes à environ 200 kilomètres.  500 litres de Fuel Oil ont été déversés lors d’une opération de soutage. Les premiers résultats de l’enquête n’indiquent pas de trace de pollution, selon les sources officielles.« Les investigations ont abouti à un même constat : sur le plan d’eau marin et sur les côtes, il n’y a eu aucune trace de pollution par les hydrocarbures », précise le Centre ivoirien anti-pollution (Ciapol) dans un communiqué signé par le colonel Dibi Niagne Martin, directeur du Ciapol et secrétaire permanent du Comité interministériel de lutte contre les déversements accidentels par hydrocarbures.

Expliquant ses méthodes de travail, le colonel Dibi Niagne Martin, indique qu’un  survol aérien de la zone impactée a eu lieu le vendredi 08 septembre 2017 par hélicoptère pour évaluer l’étendue de la nappe. Il souligne également qu’une surveillance du littoral de Port Bouet, Grand Bassam, Mondoukou et Assouindé s’est tenue les vendredi 08, samedi 09 et dimanche 10 septembre 2017,  afin de s’assurer de l’état des plages. A l’en croire, au cours de ces visites, le Ciapol a interrogé les pêcheurs de ces localités.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *