Compétitivité: Singapour détrône les États-Unis à la place de numéro un mondial

Vue de Singapour.

AP- Les États-Unis ne sont plus l’économie la plus compétitive du monde et sont passés au deuxième rang, selon le dernier rapport sur la compétitivité du Forum économique mondial.

Englués dans une guerre commerciale avec la Chine, les États-Unis se sont fait damner le pion par Singapour, qui s’est hissé à la première place de la compétitivité mondiale. Washington paye ainsi les différents fronts ouverts avec ses partenaires commerciaux, dont la Chine. Selon les auteurs du rapport, Singapour a gagné en compétitivité parce que la cité-État a bénéficié de la guerre des tarifs douaniers entre les deux grandes puissances.

World Economic Forum

@wef

Our Global Competitiveness Index 2019 is out now. Find out more here: https://wef.ch/2opq9i0  #gcr19

Voir l'image sur Twitter

149

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
121 personnes parlent à ce sujet

Depuis 1979, le Forum économique mondial publie un classement annuel des économies les mieux placées en termes de productivité et de croissance à long terme qui passe au crible 141 pays. Cette année, la troisième marche du podium revient à Hong Kong qui a progressé de quatre places. Sauf que le classement a été établi avant les grandes manifestations et n’a pu en mesurer les retombées économiques.

Parmi les pays européens, les Pays-Bas ont progressé de deux places, et se retrouvent en quatrième position. A contrario, l’Allemagne, dont l’économie patine, a décroché de quatre rangs et occupe désormais la septième position, mieux que la France qui se situe, elle, au quinzième. En fin de classement, on retrouve la République démocratique du Congo (RDC), en 139e position, suivie du Yémen (140e) et du Tchad (141e).

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *