Tunisie: collision entre un bateau de migrants et un navire militaire

Des migrants attendent d'être secourus par les garde-côtes italiens, à 30 miles marins de la côte libyenne, le 6 août 2017.

Des migrants attendent d’être secourus par les garde-côtes italiens, à 30 miles marins de la côte libyenne, le 6 août 2017.

Tunis, AP- En Méditerranée, un navire de guerre tunisien est entré en collision avec une embarcation transportant des migrants. Un dernier bilan fait état de huit morts et plusieurs disparus.

La collision s’est produite dimanche soir à une cinquantaine de kilomètres au large de l’île tunisienne de Kerkennah. Suite au choc, l’embarcation, qui transportait au moins 70 migrants, a rapidement coulé. Tunis n’a communiqué qu’en fin de matinée ce lundi, affirmant qu’un de ses navires militaires avait repéré le bateau clandestin, se serait approché et n’aurait pu éviter la collision.

Les recherches, coordonnées par les autorités maltaises, se poursuivent pour tenter de retrouver des survivants. Les victimes étaient parties de la ville tunisienne de Sfax.

Plus de 4 000 migrants ont débarqué ces deux derniers mois en Sicile dans ce que l’on appelle désormais les débarquements « fantômes » ou « autonomes », car aussitôt sur la terre ferme, les clandestins disparaissent dans la nature.

La Tunisie, qui n’est pourtant pas une terre instable, s’inquiète de la forte proportion de ses ressortissants parmi ces migrants. Et les autorités italiennes, qui avaient misé sur la fermeture de la route libyenne pour mettre fin à l’arrivée de migrants, se voient désormais dépassées par ces nouvelles routes en provenance de Tunisie.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *