«Si Khalifa n’est pas libéré avant fin octobre…»

Le maire de la Médina, Bamba Fall

Le maire de la Médina, Bamba Fall

Dakar, AP- Le maire de la Médina, Bamba Fall, avertit : «Nous sommes au mois d’octobre, si d’ici à la fin du mois Khalifa Sall n’est pas libéré, on prendra nos responsabilités.»

L’édile socialiste, repris par Les Échos, intervenait hier, jeudi 11 octobre, lors du rassemblement des femmes pro-Khalifa Sall pour la libération de ce dernier.

«Il y a un temps pour tout. Après les réunions et autres rassemblements, place à l’action, a martelé l’édile de la Médina dans le même journal. Nous n’avons pas peur de ces gens et ils le savent très bien. Le temps n’est plus à la parole mais à l’action. On a été républicains. Nous avons respecté toutes les règles. Mais là nous sommes à bout.»

Voulant sans doute joindre l’acte à la parole, Bamba Fall a annoncé qu’à partir de ce vendredi, il dédie ce jour à des rassemblements au niveau de sa commune pour la libération du maire de Dakar.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *