Au Botswana, le président sortant Mokgweetsi Masisi remporte les élections

Mokgweetsi Masisiet son épouse Neo Masisi, à Serowe, le 27 mars 2018.

AP- Le président sortant du Botswana, Mokgweetsi Masisi, a été élu pour cinq ans à l’issue du scrutin du mercredi 23 octobre. Son parti, actuellement au pouvoir, a remporté la majorité au Parlement.

« Moi, Terrence Rannowane, j’ai l’honneur de déclarer à la nation du Botswana et au monde que le Dr Mokgweetsi Eric Keabetswe Masisi est élu président de la République du Botswana », a déclaré ce vendredi 25 octobre le plus haut magistrat du pays.

Conformément à la tradition, le président sortant a été déclaré vainqueur dès la confirmation que son parti avait remporté 29 des 57 sièges du Parlement. Même si le dépouillement se poursuit dans les autres circonscriptions.

Une élection qui s’annonçait serrée

Mokgweetsi Masisi, 58 ans, a accédé à la présidence du Botswana en avril 2018 après la démission de son prédécesseur Ian Khama, conformément à la Constitution du pays qui limite à dix ans maximum le mandat des chefs de l’État.

À la tête du pays depuis son indépendance en 1966, le Parti démocratique du Botswana (BDP) du président Masisi était pour la première fois menacé de perdre sa majorité au Parlement lors de ce scrutin à cause d’une fronde lancée par son prédécesseur.

Ian Khama, qui accuse son successeur de dérive autoritaire, a claqué la porte du BDP, créé son propre parti et appelé ouvertement pendant la campagne à voter pour l’opposition. Reste à savoir à présent si le fils du premier président du Botswana acceptera ces résultats. Ses alliés de l’UDC ont dénoncé des fraudes et des pressions le jour de l’élection, mais il n’y a pas eu pour l’instant de réaction officielle de leur part à l’annonce des résultats.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *