Dieu a « changé d’avis » sur la mort de Mugabe

Dieu a "changé d'avis" sur la mort de Mugabe

Dieu a « changé d’avis » sur la mort de Mugabe

Harare, AP- Un pasteur qui avait prédit la mort de Robert Mugabe affirme finalement que « Dieu a changé d’avis ».Mardi dernier était censé être le dernier jour du président zimbabwéen Robert Mugabe, mais Dieu a décidé de le garder un peu plus longtemps.

C’est ce qu’a déclaré le pasteur Phillip Mugadza.

Quant à savoir pourquoi Dieu a reporté cela, il ne me l’a jamais dit – donc je ne sais vraiment pas pourquoi Dieu a choisi cette direction. Je sais que beaucoup de gens attendaient l’accomplissement de la parole prophétique à cause de ce qui se passe dans cette nation.
Phillip Mugadza, pasteur

En Janvier, il avait pourtant affirmé Mugabe mourrait le 17 Octobre 2017, selon un message reçu de Dieu. Cependant, le week-end, le pasteur aurait envoyé une note vocale dans laquelle il affirmait que Dieu avait changé d’avis.

Dans ce document, Phillip Mugadza aurait dit: « On m’a amené à dire qu’il y a eu un report de la parole prophétique que j’avais prononcée au mois de janvier 2017 ». Il soutient aussi n’avoir aucune idée du pourquoi Dieu avait changé sa décision.

Plus tôt cette année, Mugadza avait déclaré que les jours de Robert Mugabé étaient comptés dans un clip diffusé sur le réseau mondial de télévision en ligne ZIMDITV.

« Quand j’étais en prière, Dieu m’a dit: » Cette année, le président de 93 ans est mourant. Il m’a dit de dire qu’il mourra le 17 octobre « , avait alors déclaré Mugadza.

Robert Mugabe a 93 ans

Avant que la prophétie s’accomplisse, le pasteur Phillip Mugadza a été jetté en prison.Après sa remise en liberté, Mugadza a présenté ses excuses au président, mais il soutient que la prophétie s’accomplira.

« Ce qui s’est passé après cela m’a prouvé et démontré que le président a mal compris ce que j’ai dit, parce que je me souviens avoir dit que s’il voulait prolonger sa vie, il devait aller devant Dieu. Aller à Dieu, mais au lieu de cela, il m’a traîné devant les tribunaux et emprisonné pendant 55 jours « , a déclaré Mugadza sur la même chaîne de télévision en avril.

Dans une interview, Robert Mugabe a balayé du revers de la main ce qu’il a appelé « les prophètes de la pénombre et de la morosité qui masquent leurs rêves et leurs souhaits comme des prophéties ».

« Je ne me soucie plus d’eux », a déclaré Mugabe. « Nous avons eu des pasteurs priant pour ma mort, même un évêque de mon église. »

Il a ajouté que ce n’était absolument rien de nouveau pour lui.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *