Algérie: cinq candidats en lice pour la présidentielle du 12 décembre

Cinq candidats seront en lice pour l’élection présidentielle du mois prochain en Algérie, dont deux anciens Premiers ministres, a annoncé le président de l’Autorité de contrôle des élections, à Alger, le 2 novembre 2019.

Alger, AP- En Algerie, la commission indépendante d’organisation des élections a rendu sa décision. 5 dossiers de candidats ont été validés sur les 22 déposés la semaine dernière.

Ils seront cinq en course pour être le prochain président après 20 ans de règne d’Abdelaziz Bouteflika et un mouvement de protestation populaire inédit : Abdelaziz Belaid, Ali Benflis, Abdelkader Bengrina, Azzedine Mihoubi et Abdelmadjid Tebboune.

Ces 5 hommes, qui ont entre 56 et 75 ans, ne sont pas des inconnus. Deux sont à la tête de petits partis politiques qui soutenaient Abdelaziz Bouteflika. Ali Benflis a été chef de gouvernement lors du premier mandat de l’ancien président. Azzedine Mihoubi et Abdelmadjid Tebboune eux étaient en poste pendant le 4e mandat, l’un comme ministre de la Culture, l’autre comme ministre de l’Habitat puis comme Premier ministre.

Leïla Beratto

@LeilaBeratto

Selon les informations officielles, A. Bengrina a obtenu plus de parrainages que A. Benflis.
Et le moins de parrainages, c’est pour Azzedine Mihoubi qui est à la tête du RND, un parti qui a 102 députés. #Algérie

4

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Voir les autres Tweets de Leïla Beratto

Aucun des candidats retenus n’est donc issu de la société civile, ou n’est une personnalité qui aurait été remarquée dans le mouvement de contestation.

Les dossiers vont maintenant être transmis au Conseil Constitutionnel, et c’est le Conseil qui doit valider une dernière fois les dossiers et statuer sur les recours d’ici une semaine.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *