Ligue des champions: face au Benfica, l’Olympique lyonnais retrouve le sourire

Memphis Depay (d) en duel avec Franco Emanuel Cervi, le 5 novembre 2019.

AP- L’OL s’est imposé 3-1 à domicile ce mardi 5 novembre face au Benfica Lisbonne. Joachim Andersen, Memphis Depay et Bertrand Traoré sont les trois buteurs lyonnais de la soirée. Les Portugais ont réduit le score à la 76e minute par Seferovic.

L’Olympique lyonnais, six matches nuls d’affilée en phase de groupes à domicile, a enfin changé de visage. On l’avait laissé pourtant dans sa tristesse après une drôle de défaite face à Lisbonne au match aller à cause d’une énorme boulette du gardien Antony Lopes, coupable d’une mauvaise relance.

On a retrouvé le club rhodanien beaucoup plus joyeux après avoir ouvert le score à Gerland dès la quatrième minute. Léo Dubois, capitaine, distille un centre parfait et Joachim Andersen en profite pour placer sa tête et catapulter le ballon dans les filets.

Houssem Aouar passeur décisif

Après un passage à vide, les Gones avaient enchaîné deux victoires dans le championnat français, face à Metz et à Toulouse, arrachées dans les derniers instants grâce à Memphis Depay. De quoi redonner de la confiance pour cette quatrième journée de phases de groupes de la C1.

Pourtant, les hommes de Rudi Garcia pouvaient regarder les statistiques antérieures avec fébrilité. Depuis 2011, en Ligue des champions, Lyon n’avait réussi à battre à domicile que le Dinamo Zagreb et L’APOEL Nicosie. Et le manque des résultats de ces dernières semaines laissait peu de place à l’euphorie. Ce but, venu très tôt dans la rencontre, aura certainement été un vrai déclic.

Le deuxième arrive grâce à Memphis Depay (33e). Côté gauche, Houssem Aouar entre dans la surface et adresse un centre du pied droit pour le Néerlandais, lancé à toute vitesse, qui reprend du droit au point de penalty et trompe Vlachodimos. Memphis Depay enchaîne et inscrit là son 4e but en 4 matches dans cette Ligue des champions, avant de quitter le terrain (46e). « Il est notre leader technique, on connaît son importance », avait rappelé le directeur sportif Juninho après la victoire face à Toulouse.

La régularité de Memphis Depay

Souvent critiqué la saison dernière, Memphis Depay, aligné devant avec Dembélé, a montré toute son efficacité. Et pour le moment, Rudi Garcia, en fin tacticien, et en meneur d’hommes, n’a pas eu à gérer l’irrégularité du Néerlandais.

Avec son 4-4-2 à plat, qui demande une grande maîtrise collective en attaque pour être vraiment efficace, Lyon a trouvé un équilibre et les joueurs ont réussi à se projeter rapidement vers l’avant pour faire douter le Benfica en première période. Les deux premiers buts lyonnais sont venus de chaque côté.

Les Portugais ont retrouvé un peu de confiance au retour des vestiaires jusqu’à réduire le score à la 76e minute par Seferovic. Bertrand Taroré finit par écarter le danger et soulager les supporters de l’OL avec un troisième but (89e).

Grâce à une entame de feu et à une première demi-heure de qualité, les Lyonnais, peuvent espérer un huitième de finale et se qualifier avant la dernière journée en cas de victoire face au Zénith Saint-Pétersbourg, battu ce soir par Leipzig.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *