Venezuela: le lundi de tous les dangers

Le président vénézuélien Nicolas Maduro, à Caracas, le 6 novembre 2017.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro, à Caracas, le 6 novembre 2017.

AP- Le gouvernement vénézuélien de Nicolas Maduro a appelé une nouvelle fois samedi les créanciers internationaux à participer lundi à Caracas à la renégociation de la dette du Venezuela et du groupe public pétrolier PDVSA.

Alors que les signes d’un prochain défaut de paiement se multiplient, notamment du côté du groupe pétrolier national PDVSA, le gouvernement vénézuélien invite ses créanciers à s’inscrire par courrier électronique à une rencontre de renégociation de la dette.

«  Nous invitons, une fois de plus, les investisseurs à s’inscrire (…) en envoyant un courrier électronique à renegociacionsoberana@mppef.gob.ve  », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Simon Zerpa, sur Twitter.

La veille, le Venezuela, en grande difficulté financière, devait rembourser dans la journée 81 millions de dollars d’intérêts de PDVSA, le groupe pétrolier d’Etat, au risque sinon de se retrouver en situation de défaut de paiement sur sa dette extérieure.

Pas sûr que les créanciers américains répondent à la convocation

La dette extérieure du Venezuela est estimée à 150 milliards de dollars alors que ses réserves en devises ont fondu avec les cours du pétrole et que de grosses échéances de remboursement arrivent.

Les plus gros créanciers du Venezuela sont la Chine, 28 milliards de dollars et la Russie, 9 milliards de dollars, pays jugés plutôt accommodants.

La Russie a déjà fait savoir qu’elle allait restructurer 3 milliards de dollars de dette. Mais les créanciers nord-américains – Etats-Unis et Canada – détiennent 70% des bons émis par le Venezuela et le gouvernement américain interdit à ses ressortissants, citoyens ou banques, de négocier avec le gouvernement vénézuélien.

L’Association internationale des produits dérivés (ISDA) se réunit ce lundi 13 novembre à 17H00 TU à New York pour constater un éventuel défaut de paiement partiel et lancer la procédure d’assurance contre les impayés.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *