Espionnage de programmes militaires: Airbus licencie 16 employés

Les employés d’Airbus concernés auraient obtenu des dossiers secrets de l’armée allemande.

AP- Des médias allemands ont rapporté ce dimanche 1er décembre que le géant européen de l’aviation Airbus a licencié 16 employés en lien avec une enquête portant sur des soupçons d’espionnage industriel.

Le magazine allemand Welt am Sonntaga été le premier à faire état du licenciement des 16 salariés d’Airbus. Une enquête a été ouverte en septembre dernier par le parquet de Munich. Des sources au sein du constructeur aéronautique européen venaient d’informer les autorités des soupçons d’espionnage industriel interne de la part d’employés d’Airbus.

Les personnes concernées travaillaient dans le cadre du Programme Line Communications, Intelligence and Security, basé à Munich, qui s’occupe notamment de la cybersécurité et des activités connexes. Selon les médias allemands, elles étaient en possession de dossiers secrets de l’armée allemande concernant, entre autres, l’acquisition d’un système de communication.

Airbus pour sa part a procédé à un examen interne avec le soutien d’un cabinet d’avocats extérieur. Dans un communiqué, le groupe déclare coopérer pleinement avec les autorités et la justice afin de résoudre cette affaire.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *