Angela Merkel à la COP23: l’avenir du charbon en Allemagne en toile de fond

La chancelière allemande Angela Merkel, à Berlin, le 13 novembre 2017.

La chancelière allemande Angela Merkel, à Berlin, le 13 novembre 2017.

AP- Angela Merkel s’exprimera ce mercredi 15 novembre à Bonn aux côtés d’Emanuel Macron, lors de la 23 conférence de l’ONU sur le climat. Alors que l’Allemagne risque de ne pas respecter ses engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre, la chancelière allemande refuse de s’engager concrètement sur la fin du charbon, qui représente encore 40% de la production d’électricité dans son pays.

Angela Merkel se garde bien en effet de définir un calendrier de sortie du charbon, comme le lui demandent ardemment les Verts, ou même d’en faire un dossier prioritaire.

La chancelière, qui fut pourtant ministre de l’Environnement sous Helmut Kohl, se range derrière les arguments des conservateurs de la CDU et des libéraux du FDP : sortir du charbon, cela coûterait des milliers d’emplois dans les régions productrices comme la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le Brandebourg ou la Saxe.

Le dossier est donc toujours en suspens, alors qu’il est de plus en clair que l’Allemagne ne respectera pas ses engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre. Berlin avait promis de les réduire de 40% en 2020 par rapport à 1990. L’an dernier, on en était à 28%. Il faudrait pour cela fermer la moitié des centrales à charbon, selon les experts.

Une cinquantaine de grandes entreprises (dont Siemens ou Adidas) viennent de demander à la chancelière de faire un effort. Angela Merkel promet de chercher des nouvelles mesures, mais n’a pas encore fait un geste concret dans cette direction.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *