Le pouvoir judiciaire dans le collimateur des jihadistes au centre du Mali

Des soldats se rassemblent près d'un pick-up après l'attaque kamikaze qui a ensanglanté un camp de Gao, au Mali, le 18 janvier 2017 (photo d'illustration).

Des soldats se rassemblent près d’un pick-up après l’attaque kamikaze qui a ensanglanté un camp de Gao, au Mali, le 18 janvier 2017 (photo d’illustration).

Bamako, AP- Dans le centre du Mali, les jihadistes s’attaquent généralement à des militaires, à des élus, ou encore à des chefs de village, mais désormais, avec la publication mardi 5 décembre de la preuve de vie d’un juge malien enlevé le mois dernier au Centre, on sait que les représentants du pouvoir judiciaire sur le terrain sont également dans le collimateur de ces jihadistes, et pour des raisons précises.

Dans la vidéo publiée comme preuve de vie, mais aussi pour faire passer les messages des ravisseurs, le juge Soungalo Koné aborde un moment la question de la justice. Très probablement, c’est sous la dictée des jihadistes qu’il affirme que depuis qu’il est en captivité il se rend compte qu’on ne doit pas rendre justice selon les lois occidentales, mais en appliquant « la loi de Dieu ». En clair, la charia.

Ainsi, par lui, les jihadistes adressent clairement des menaces au personnel judiciaire encore sur le terrain. L’objectif est de semer la terreur, de faire fuir tout ce monde qui rend justice selon les lois de la République laïque. D’ailleurs, dans la localité de Niono, dès le lendemain du rapt, la peur au ventre, tout le personnel du tribunal a plié bagage pour Bamako, situé à 340 km plus au sud.

Aujourd’hui, d’autres membres du personnel judiciaire sur le terrain demandent à l’Etat le renforcement de leur sécurité. Le tout nouveau ministre malien de la Justice Hamadou Younoussa Maïga s’est personnellement engagé à prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *