Lutte contre le terrorisme : Les pays du G5 Sahel invités à faire preuve de bonne gouvernance

Des soldats se rassemblent près d'un pick-up après l'attaque kamikaze qui a ensanglanté un camp de Gao, au Mali, le 18 janvier 2017 (photo d'illustration).

Des soldats se rassemblent près d’un pick-up après l’attaque kamikaze qui a ensanglanté un camp de Gao, au Mali, le 18 janvier 2017 (photo d’illustration).

AP- Le G5 Sahel, initiative de coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité des cinq États du Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), a organisé du 23 au 25 novembre 2017, un atelier de validation de sa stratégie intégrée pour la jeunesse des cinq pays, à l’hôtel Olympe de Bamako. En marge de cet atelier, les organisateurs ont animé une conférence de presse le vendredi 24 novembre 2017 à l’hôtel Micasa sis à Hamdallaye ACI 2000. Ladite conférence de presse était animée par Mahamadou Samaké, Expert gouvernance du G5 Sahel, en présence de Fanta Koné, chef de projet « la voix des jeunes du sahel, dialogue entre jeunes et institutions », de Mr Thiam du Centre pour le dialogue humanitaire et d’autres personnalités.

Organisé par le Secrétariat Permanent du G5 Sahel, avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères du Danemark, l’atelier a pour but de valider le cadre de référence définissant la vision, les orientations et les choix du G5 Sahel devant lui permettre de construire une stratégie intégrée pour la jeunesse et un plan d’action pour la période 2018-2022.

Développée dans le cadre du programme de développement du G5 Sahel, la Stratégie Intégrée Jeunesse du G5 Sahel a pour objectif d’apporter les réponses adéquates aux problèmes auxquels les jeunes sont confrontés en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad en matière d’emploi et de formation professionnelle, développement durable, migration irrégulière, violence, problèmes de santé, éducation à la citoyenneté, insécurité routière, comportements antisociaux, trafics illicites etc. « Le cadre de référence a été développé au cours de ces derniers mois par un groupe d’experts nommés par le Secrétariat Permanent, avec le soutien du Centre pour le dialogue humanitaire (HD), organisation de diplomatie privée qui met actuellement en œuvre le projet ‘La Voix des Jeunes du Sahel – Dialogue entre jeunes et institutions’’. Cofinancé par l’Union européenne et le Ministère des Affaires étrangères du Royaume du Danemark, ce projet a pour l’objectif de favoriser l’implication effective des jeunes des cinq pays du G5 Sahel dans les processus de décision politique, économique et sociale de leur pays respectif », a souligné les conférenciers.

En réponse aux questions des journalistes, le conférencier, Mahamadou Samaké a fait savoir que pour lutter contre l’insécurité, il est nécessaire de s’attaquer aux causes profondes de cette insécurité qui sont entre autre la pauvreté, la marginalisation etc. En outre, les pays du G5 sahel ont été appelés à faire preuve de bonne gouvernance afin de parvenir à vaincre le terrorisme dans leur espace commun. « Avec la bonne gouvernance, vous tuez le terrorisme », a déclaré l’expert Mahamadou Samaké. Par ailleurs, il a mis l’accent sur le Collège Sahélien de Sécurité du G5 Sahel qui est un centre de formation.

Aguibou Sogodogo

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *