Libye: les rapatriements de migrants volontaires s’accélèrent

Des migrants secourus par des gardes-côtes libyens arrivent à Tripoli le 24 novembre 2017.

Des migrants secourus par des gardes-côtes libyens arrivent à Tripoli le 24 novembre 2017.

Tripoli,AP- En 2017 20 000 migrants sont arrivés sur le sol libyen. Après la mise en lumière en novembre dernier de la vente de migrants comme esclaves en Libye, l’Union africaine et l’Organisation internationale des migrations (OIM) ont lancé un appel pour leurs rapatriements. Des rapatriements volontaires qui s’accélèrent alors même que le nombre d’arrivées en Libye continue de progresser.

« D’après la matrice de suivi des déplacements de l’OIM, nous avons pu identifier plus de 400 000 migrants en Libye, mais nous estimons que les chiffres réels sont compris entre 700 000 et un million de personnes, explique Christine Petré du bureau de l’Organisation internationale des migrations en Libye. La majorité des migrants arrivent des pays voisins, en particulier du Niger et d’Égypte, mais il y a également beaucoup de personnes qui viennent de pays d’Afrique de l’Ouest. Le prochain vol de rapatriement aura lieu lundi 8 janvier pour le Nigeria. Les personnes principalement concernées par des vols de rapatriements viennent du Nigeria, de Guinée Conakry, de Gambie et du Mali. Nous avons augmenté notre aide depuis novembre et nous nous attendons à devoir secourir plus de 30 000 personnes en 2018. »

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *