Algérie : une manifestation des médecins résidents tourne à la bastonnade

Manifestation des médecins résidents algériens le 3 janvier 2018 à l'hôpital universitaire d'Alger.

Manifestation des médecins résidents algériens le 3 janvier 2018 à l’hôpital universitaire d’Alger.

Alger, AP- Les forces de l’ordre ont violemment dispersé un rassemblement de médecins ce mercredi. Résultat : une vingtaine de blessés, dont un grave, ainsi que plusieurs arrestations, selon leur syndicat.

Plusieurs médecins ont été blessés, ce mercredi 3 décembre, dans un affrontement avec les forces de l’ordre à l’hôpital universitaire Mustapha Pacha d’Alger.

« Nous étions en train de protester à l’intérieur de l’hôpital ce matin. À 10 h 30, quelques confrères ont tenté de franchir la porte. C’est à ce moment-là que la police est entrée dans l’enceinte hospitalière et nous a agressée à coups de matraques. Résultat : une vingtaine de blessés, dont un grave, et neuf arrestations », témoigne Mohamed Taileb, membre du Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra), joint sur place par Jeune Afrique.

Sur sa page Facebook, la section algérienne d’Amnesty International a dénoncé cette répression, affirmant que le droit de manifester est garanti par la Constitution algérienne.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *