Accel Arnaud Ndinga Makanda: les déclarations de Kolélas sont «fantaisistes»

 Le président congolais Denis Sassou-Nguesso. Deux ans après la présidentielle de mars 2016, la polémique bat toujours son plein. AFP/Stringer

Le président congolais Denis Sassou-Nguesso. Deux ans après la présidentielle de mars 2016, la polémique bat toujours son plein. AFP/Stringer

Brazza, AP- Au Congo Brazzaville, deux ans après la présidentielle de mars 2016, la polémique bat toujours son plein. Hier à la même heure, vous avez entendu l’opposant Guy-Brice Parfait Kolélas qui disait que, sans la fraude, il se serait qualifié pour le second tour aux côtés du général Mokoko. Réaction aujourd’hui de la majorité présidentielle. Le député Accel Arnaud Ndinga Makanda est membre du parti au pouvoir, le Parti congolais du travail (PCT). En ligne de Brazzaville, il répond aux questions de Christoiphe Boisbouvier.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *