Côte d’Ivoire: tensions entre corps d’armée à Bouaké, une enquête est en cours

A Bouaké, samedi après-midi des détonations ont été entendues vers 15H00 dans le quartier Air France 3

A Bouaké, samedi après-midi des détonations ont été entendues vers 15H00 dans le quartier Air France 3

Abidjan, AP- A Bouaké, samedi après-midi des détonations ont été entendues vers 15H00 dans le quartier Air France 3. Des détonations qui surviennent au lendemain de tirs entre différents corps militaires qui ont fait un mort et un blessé vendredi 5 janvier.

S’il est impossible de déterminer ces détonations de samedi étaient des tirs d’armes ou des explosions de pétards en ce début d’année, il règne de fait une certaine fébrilité dans cette ville du centre de la Côte d’Ivoire alors que le ministère de la Défense annonce une enquête concernant les évènements de vendredi.

Après avoir officialisé la mort d’un sergent et le cas d’un blessé dans les affrontements qui ont opposés CCDO et militaires du 3ème bataillon d’infanterie vendredi, le ministère de la Défense annonçait dans un communiqué avoir diligenté une enquête concernant les événements de Bouaké.

Mais il apparaît d’ores et déjà que, si on est loin des mutineries de l’été dernier, il règne au sein des différents corps habillés de Bouaké des tensions entre militaires qui ont entraîné ces récents dérapages

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *